En cuisine, vive l'instinct !
par Jean-Luc Duguay

Toujours aussi créative, Édith cherche constamment à innover, aussi bien en cuisine qu'en spectacle. «Parce que c'est mon métier» dit-elle. Les recettes, elle les lit mais ne les suit pas. Lors de notre rencontre, elle préparait un poulet aux ananas et au sirop d'érable. Une petit merveille, paraît-il. «J'ai de l'instinct en cuisine, raconte-t-elle. Je sens que telle épice convient à tel mets. Je ne me trompe pas souvent. Quand ça arrive, mes amis me disent alors que c'est un Machoukou. C'est un plat cajun que j'ai découvert en Louisiane. J'ai voulu le recréer à mon retour mais ç'a été un fiasco complet, d'où l'expression».

Édith, métier et horaires chargé obligent, fréquente assidûment les restaurants. Deux fois par semaine, elle déguste les mets mexicains à La Hacienda de l'avenue Van Horne. Encore plus près de chez elle, avenue Laurier, elle s'attable chez La Spaghettata, où elle choisit toujours le même plat, le foie de veau au vinaigre de framboise.

La Hacienda, 1148 Avenue Van Horne
Montréal, (514) 270-3043

La Spaghettata, 339 Avenue Laurier Ouest
Montréal, (514) 273-9509